L’évolution de l’industrie 1.0 à l’industrie 4.0

Dobot Industrie 4.0

L’industrie 4.0 est un terme qui revient très souvent dans les discussions en lien avec la robotique et l’intelligence artificielle. Mais que signifie exactement industrie 4.0 ? A quoi sert-elle ? Une explication très simple pour vous aider à comprendre ce concept et son importance dans le monde actuel.

L’industrie 4.0 correspond concrètement à la quatrième révolution industrielle. Une nouvelle ère, principalement, pour le secteur de l’industrie caractérisée par l’automatisation, l’interconnexion, le machine learning (apprentissage automatique), le big data (métadonnées), le real-data processing (traitement des données en temps réel),… Tout un ensemble de solutions pour une production efficace, une fabrication intelligente et une gestion simplifiée des chaînes d’approvisionnement.

Il s’agit d’une première définition pour avoir une vue d’ensemble sur le sujet. Par ailleurs, pour une compréhension plus approfondie, il est important de faire un retour en arrière et revenir à la première révolution industrielle. Ensuite, voir les perspectives d’évolution pour les années à venir.

Aperçu de l’évolution de l’industrie 1.0 à l’industrie 4.0

Comme expliqué dans certains manuels scolaires d’histoire, la première révolution industrielle (industrie 1.0), dans les années 1700, a été à la l’origine de plusieurs transformations et progrès techniques, notamment avec l’apparition de la mécanisation. En effet, l’invention de nouvelles machines a bouleversé des secteurs, tels que l’agriculture, l’industrie et le tertiaire. De nouveaux modes de production ont vu le jour, le système de transport et de communication a été amélioré, de nouvelles sources d’énergie ont été découvertes, une nouvelle organisation du travail a été mise en place,…

La seconde révolution industrielle (industrie 2.0) s’est ensuivie à la fin du 19ème siècle, avec l’utilisation de nouvelles matières premières, telles que l’acier, l’évolution des machines et l’introduction de l’électricité dans les usines. Cette dernière a été un vrai tournant pour le secteur de l’industrie, car elle a permis d’accroître l’efficacité des machines et, par la même occasion, la productivité. C’est le point de départ de la production de masse et des chaînes de production.

La troisième révolution industrielle (industrie 3.0) correspond au début de l’électronique, de l’informatique et de l’automatisation dans les usines. A partir des années 1950, les industriels ont commencé à intégrer les technologies numériques et les logiciels d’automatisation dans leur système de production. Les machines ont pris le relais dans la gestion des tâches subalternes, jusque-là réalisées par l’homme.

Enfin, la quatrième révolution industrielle (industrie 4.0) est la dernière en date. Les progrès réalisés ces dernières décennies grâce à l’internet des objets (IoD) ont fait évoluer les techniques de fabrication à un niveau supérieur. Que ce soit en milieu industriel ou au sein d’autres types d’entreprises, l’interconnectivité et l’accès aux données en temps réel permettent de tout gérer à distance. Un moyen d’augmenter encore plus la productivité, d’améliorer les processus et de stimuler la croissance.

Le futur avec l’industrie 5.0

Comme pour les précédentes révolutions industrielles, l’industrie 5.0 est une continuité de l’industrie 4.0, avec comme innovation, l’intégration de l’aspect humain. En effet, même si la quatrième révolution est toujours en cours, l’industrie 5.0 fait déjà parler d’elle et porte le nom de « cobot » ou robot collaboratif. L’industrie 5.0 met, alors, le focus sur la collaboration et les interactions entre l’homme, les robots et les machines intelligentes.

L’industrie 5.0 vise à donner la capacité aux robots de réfléchir. Par ailleurs, l’objectif n’est pas de remplacer l’homme, mais d’avoir des robots assistants qui peuvent participer dans les tâches de tous les jours, aider dans la prise de décision, ou encore dans la recherche. C’est une opportunité, selon Esten Ostergaard, cofondateur de Universal Robot, de « créer des expériences plus personnalisées et humaines pour les employés et leurs clients ».

Industrie 4.0 et éducation avec le Dobot Magician

Donner l’occasion et les capacités aux jeunes marocains et du monde entier de participer à la création des technologies et des robots de demain doit devenir une des priorités pour le secteur de l’éducation. Il est important de commencer très tôt à leur donner les connaissances de base de la vision industrielle et de la robotique, afin de les préparer à l’évolution rapide des technologies et aux exigences du marché du travail.

La préparation des futures générations aux prochaines révolutions industrielles est l’un des objectifs de l’entreprise chinoise Shenzhen Yuejiang Technology Co. avec son bras robotique pédagogique intelligent : Dobot Magician. Ce dernier intègre les mêmes caractéristiques que les bras robotique industriels. Cependant, il a l’avantage d’être compact et d’être simple d’utilisation, pour permettre même aux plus jeunes de le manipuler.

En plus de cela, un programme éducatif spécialement conçu pour initier les élèves et étudiants aux notions de base en programmation, électronique et automatisation, est fournit avec le bras robotique. Tout se fait à travers une interface utilisateur conviviale, intuitive et qui offre des possibilités de développement illimitées. Dobot Magician promet, alors, une expérience immersive et exploratoire pour accroître l’intérêt pour les sciences et la technologie.

Pour en savoir sur l’industrie 4.0, le Dobot Magician ou sur nos services en Intelligence Artificielle, n’hésitez pas à nous contacter. Toute l’équipe d’Almaxyra & Company se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Partager